Présentation

Etude de l’effet thermique sur les contraintes de cisaillement engendrées par arrachement de la plaque de renforcement FRP

Numéro de la revue: Volume 26 , Numéro 2

AuteursKhamis Hadjazi*,  Zouaoui Sereir, L. Errouane, M. L. Bennegadi1 & A. Semmani

Laboratoire de Structures de Composites et Matériaux innovants, Faculté de Génie Mécanique, Université des Sciences et de la Technologie d’Oran, BP 1505 El M’naouer, USTO, Oran, Algérie.

Résumé

Afin d’éviter les inconvénients des anciennes techniques de renforcement ou de réparation en utilisant les assemblages soudés, boulonnés ou rivetés, l’emplacement de plaques en matériaux composites collées extérieurement sur les structures est apparu comme une alternative fiable assurant une répartition uniforme des contraintes à l’interface. Mais pour des raisons de techniques inadaptées lors de la mise en œuvre, de surexploitation ou de sous-dimensionnement, les nouvelles approches ont soulevé le problème de la séparation de la plaque de renforcement FRP de la poutre en béton. Pour parer à ce type d’endommagement dans les structures réparées, une nouvelle approche analytique tenant en compte l’effet de la température a été développée pour simuler le phénomène de décollement au niveau de l’interface Béton-FRP lors une sollicitation en Mode II. Cette approche est basée sur l’emploi du modèle de la zone cohésive. La loi de comportement (τ-δ) est divisée en trois zones : élastique, adoucissement et décollement. En premier lieu, une validation du modèle analytique a été effectuée avec des résultats issus de la littérature. Afin de réduire la concentration des contraintes au front et retarder leur évolution au niveau de l’interface, une étude paramétrique a été effectuée avec succès pour montrer l’effet de la température et de la variation de propriétés mécaniques et géométriques de la plaque FRP sur le comportement de la structure réparée.

Keywords

Béton/FRP, Renforcement, Effet thermique, Contrainte d’interface,  Décollement.